LOGO_BIOGAZ_webcontactez-nousDemande de devisretour site corporate

EPURATION by CHAUMECA| METHANISATION | GLOSSAIRE | PRESSE | PARTENAIRES
contact house

Lavage à l’eau – Gamme HYDROLINE

La gamme Hydroline vous propose une solution clé en main d’épuration de biogaz en vue de l’injection sur le réseau de gaz naturel. Basée sur l’absorption des gaz dans l’eau froide sans additif, elle est adaptée pour des débits allant de 100 Nm3/h à 1200 Nm3/h.


AVANTAGES

  • Simplicité
  • Robustesse
  • Économie de consommables destinés au pré-traitement
  • Récupération avantageuse de l’énergie de compression sous forme d’eau chaude (économie de combustible pour la chauffe de vos digesteurs)
  • Rendement épuratoire CH4 99%
  • Disponibilité 98 %
  • Longévité

PRINCIPE

Le principe général du système d’épuration repose sur la dissolution des gaz dans l’eau. Les gaz répondent à la loi de Henry : « À température constante et à saturation, la quantité de gaz dissous dans un liquide est proportionnelle à la pression partielle qu’exerce ce gaz sur le liquide. » En d’autres termes, il est possible de dissoudre un gaz dans l’eau en augmentant sa pression à la surface de l’eau. La quantité relative de ce gaz dans l’eau augmente proportionnellement avec la pression.

En outre, chaque gaz possède une constante de dissolution qui lui est propre. Cette constante augmente lorsque la température diminue. Ainsi, se dissolvent dans l’ordre décroissant les gaz suivant : NH3 > H2S >  C02 > CH4 > O2 > N2 (du plus facile à dissoudre au plus difficile). De cette façon, en refroidissant et en mettant le biogaz sous pression, il est possible d’en retirer facilement le NH3 et le H2S, une grande partie du CO2, une petite partie de CH4, et quasiment pas de O2 et N2.

CARACTERISTIQUES

Le cœur du système d’épuration, qu’on appelle aussi système de lavage à l’eau, est ainsi constitué d’une colonne verticale dite de lavage, traversée par un courant d’eau froide depuis le haut, et traversée par un courant de biogaz sous pression.  NH3, H2S, CO2, et une partie de CH4 se dissolvent dans l’eau au fur et à mesure que le gaz remonte la colonne. Le gaz est ensuite séché et contrôlé pour vérifier ses caractéristiques suivantes : %CH4, %H2S, %O2, %H2O.

Que devient l’eau ? …… L’eau froide, chargée en gaz dissous est récupérée en bas de la colonne de lavage, et envoyée dans une première colonne de régénération, appelée flash tank, à pression réduite, et dans laquelle l’eau va se décharger du CH4 qu’elle contient, ce CH4 étant récupéré par le système. L’eau froide est ensuite envoyée dans une seconde colonne dite de régénération, traversée cette fois par de l’air à pression atmosphérique, et dans laquelle l’eau va rejeter le CO2 qu’elle contient. L’eau régénérée est ensuite réutilisée en boucle fermée. Une petite partie de l’eau est renouvelée en continu pour pouvoir évacuer H2S et NH3.

recycleee

offre