Sidérurgie

DEOXO

Système d'épuration de l'azotePURIFICATION DE L’AZOTE

Il s’agit là de l’épuration ultime de l’azote (N2) issu d’un générateur d’azote PSA ou d’un générateur à membrane.

Le procédé « DEOXO » recombine oxygène et hydrogène en présence d’un catalyseur pour produire de l’eau qui sera ensuite recueillie ou évacuée. Le bénéfice de cette opération consiste est l’obtention d’un effluent d’azote quasiment exempt d’oxygène ou d’hydrogène (<1 ppm).

 

 

Une telle unité peut avantageusement être complétée par un sécheur par adsorption et de filtres. On obtient alors un gaz de très grande pureté. Les applications servies par les unités « DEOXO » CHAUMECA sont celles où il est nécessaire d’utiliser des quantités importantes d’azote de grande pureté telles que :

  • Le traitement thermique continu des aciers dans des atmosphères neutres,
  • Les procédés de transport de granulés plastiques issus des unités de synthèse en pétrochimie (polyéthylène).
  • Le nettoyage des déchets irradiés issus du démantèlement des usines nucléaires, qui est souvent réalisé en atmosphère neutre (azote N2). Les unités de « recombinaison » CHAUMECA permettent de capturer le tritium (3H) se trouvant à faible concentration dans l’azote pour autoriser le rejet de cet effluent (azote N2 pur).

Une unité « DEOXO » CHAUMECA fonctionne sans consommer d’énergie, hormis si l’on utilise de l’eau pour le refroidissement après traitement.

 

PURIFICATION D’HYDROGENE

Ce même procédé de recombinaison est utilisé pour purifier un flux d’hydrogène contenant encore un peu d’oxygène afin d’en abaisser la teneur en deçà du ppm.